les différents types de bac

Quels sont les différents types de baccalauréat en 2024 ?

Le baccalauréat est le premier diplôme universitaire qui justifie de la fin des études secondaires. Mais le dernier marathon avant l’obtention de ce grade engendre chez certains des sueurs froides. Les candidats sont soumis à différents types de baccalauréat, et chacun d’eux nécessite des aptitudes particulières. Découvrez chacune des sections de l’examen qui terrifie nombre de lycéens chaque année.

Composition du baccalauréat général

Le baccalauréat qui enregistre le plus de participation est le baccalauréat général. Serait-il également le plus difficile parmi les principales sections de cet examen ? La réponse varie d’un lycéen à un autre, mais toujours est-il que son objectif est de tester vos connaissances.

Le baccalauréat général comme son nom l’indique a pour but de contrôler les acquis et le niveau de culture, toutes disciplines confondues. Les plus confiants décident de composer ce bac en candidat libre. Il existe trois types de baccalauréat général, à savoir :

  • Bac S (Scientifique) : Destiné aux élèves qui ont une préférence prononcée pour les matières scientifiques (mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre). Ce bac permet d’accéder à un large éventail de formations supérieures telles que les classes préparatoires scientifiques, les écoles d’ingénieurs, les licences en sciences et technologies, etc.
  • Bac ES (Sciences économiques et sociales) : Conçu pour les élèves intéressés par les sciences humaines et sociales, l’économie, les mathématiques appliquées ou encore la géopolitique. Les titulaires de ce bac peuvent rejoindre des formations universitaires en droit, sciences politiques, économie, gestion, psychologie, sociologie, etc.
  • Bac L (Littéraire) : Adressé aux élèves passionnés par les lettres, les langues et la philosophie. Les débouchées après ce bac sont diversifiées : études en lettres, arts, langues, journalisme, communication, enseignement, etc.

Quel que soit le type de baccalauréat, celui-ci a pour objectif de vérifier si vous êtes dignes d’entrer à l’université ou en classes préparatoires. Les titulaires de ce bac pourront prétendre à de nouveaux diplômes leur permettant de s’insérer dans le monde de l’emploi. Certains peuvent également choisir de suivre une formation pour un Brevet de technicien supérieur (BTS), ou un Diplôme Universitaire de Technologie (DUT).

Composition du baccalauréat professionnel

Le baccalauréat professionnel atteste de la fin des cours secondaires pour les apprenants inscrits dans une spécialité. Il offre par la même occasion la possibilité d’insertion directe au monde professionnel. Il est le seul des différents types de baccalauréat, qui permette à son détenteur de travailler immédiatement après le lycée. Le titulaire du Bac pro peut toutefois s’inscrire en classe préparatoire.

Depuis 2009, la préparation du bac professionnel se déroule sur trois ans. Le but de cette réforme était de rendre ce modèle de baccalauréat uniforme aux bacs général et technologique. Mais une différence persiste malgré tout. Les candidats au baccalauréat professionnel doivent avoir le Brevet d’Enseignement Professionnel, un diplôme intermédiaire acquis en classe de 1ere.

Également, ceux qui le souhaitent peuvent intégrer la 1ere professionnelle après avoir obtenu leur CAP. Les apprenants ayant achevé la Seconde Générale sont aussi admissibles dans cette série.

De nombreuses spécialités sont proposées et permettent de répondre aux besoins du marché de l’emploi.

  • Commerce : Ce bac professionnel forme les futurs vendeurs, conseillers de vente, responsables des approvisionnements, etc.
  • Maintenance industrielle : Les titulaires de ce bac sont capables d’intervenir dans la réparation et le dépannage des machines et équipements industriels.
  • Service à la personne : Cette formation est destinée aux élèves qui souhaitent s’orienter vers les métiers du secteur social ou médico-social (aide à domicile, auxiliaire de puériculture, etc.).
  • Agriculture : Ce bac pro forme des professionnels compétents en gestion d’exploitation agricole, élevage, production végétale, etc.

Composition du baccalauréat technologique

Le baccalauréat technologique permet de poursuivre un cursus universitaire et une entrée dans les grandes écoles. Les candidats composent dans huit séries à savoir :

  • STMG (Sciences et technologies du management et de la gestion) : Destiné aux élèves intéressés par le management, la finance, le marketing et la logistique. Les titulaires de ce bac poursuivent généralement leurs études en BTS, DUT ou licence pro dans les domaines de la gestion, du commerce, de la comptabilité, etc.
  • STI2D (Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) : Cette série s’adresse à ceux qui souhaitent se former dans les métiers de l’ingénierie, en particulier dans les domaines de la construction, de l’énergie, des systèmes d’information et des matériaux innovants.
  • STL (Sciences et technologies de laboratoire) : Conçue pour les élèves qui souhaitent travailler dans l’analyse, la recherche et le contrôle des produits. Les titulaires de ce bac peuvent rejoindre des formations en chimie, biologie, géologie, environnement, etc.
  • ST2S (Sciences et technologies de la santé et du social) : Cette série s’adresse aux élèves qui veulent se tourner vers les secteurs sanitaire et social et travailler auprès des personnes fragilisées, malades ou handicapées. Plusieurs licences, BTS ou DUT sont accessibles après ce bac notamment en soins infirmiers, éducation spécialisée, diététique, etc.
  • STD2A (Sciences et technologies du design et des arts appliqués) : Destiné aux élèves attirés par les métiers artistiques et créatifs, cette série permet d’accéder à des études en arts plastiques, design, architecture, photographie, stylisme, etc.
  • STHR (Sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration) : Cette série est adaptée pour les futurs professionnels de l’hôtellerie-restauration : les titulaires de ce bac ont accès à des formations en hôtellerie, tourisme, restauration, sommellerie, pâtisserie, etc.
  • STAV (Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant) : Conçu pour les passionnés de nature et d’environnement, ce bac permet d’accéder à des études dans les domaines de l’agriculture, l’équitation, la pêche, la forêt, l’aménagement paysager, etc.
  • STAE (Sciences et technologies de l’alimentation et de l’environnement) : Cette série est adaptée aux élèves qui souhaitent travailler dans les métiers tournés vers l’agroalimentaire, la qualité ou encore l’environnement. Les titulaires de ce bac peuvent poursuivre leurs études en BTS, DUT ou licence pro liées à ces secteurs d’activité.

Ces séries ont été officiellement retenues pour le baccalauréat technologique depuis 2013. Certaines semblent facilement accessibles n’est-ce pas ! Pourtant, le bac technologique comporte 12 à 16 épreuves pour tester vos connaissances.

Les sections binationales en plus des principaux types de baccalauréat

Hormis les trois types de baccalauréat présentés, il existe des sections optionnelles destinées aux candidats d’origine étrangère. Il s’agit en réalité d’un baccalauréat avec des épreuves donnant lieu à l’ajout de diverses mentions. On retrouve parmi celles-ci :

  • la section européenne
  • la section de langue orientale
  • le baccalauréat option internationale.

Les candidats peuvent ainsi s’inscrire aux baccalauréats bilingues. Les plus connus sont le :

  • bac franco-italien
  • le bac franco-allemand
  • le bac franco-américain.

Ces sections vous permettent d’obtenir en plus du baccalauréat français, une attestation reconnue par les États partenaires. Une opportunité pour les étrangers de faire d’une pierre deux coups !

A lire également